Histoire de tradition

 

A part le fait d’appartenir à la production animale, quelle parenté entre le lait et la viande dans le cadre d’une fédération laitière ? Mystère vite éclairci : le porc est le consommateur traditionnel des résidus de laiterie et de fromagerie. D’où l’idée de la mise en valeur de la viande qui s’est imposée tout naturellement dès 1926. Sous l’enseigne Charcuterie du Paysan, les Laiteries Réunies de Genève ont créé une activité charcutière dans les locaux historiques de Carouge-La Praille.

 

Le développement rapide des affaires s’est concrétisé par une large diversification allant de l’achat du bétail de boucherie jusqu’à la commercialisation de viande fraîche et de charcuterie.

 

Pour répondre à la formidable expansion des affaires, notre division carnée se devait d’investir dans de nouvelles installations mieux adaptées aux impératifs industriels. En 1988, le groupe acquiert la célèbre boucherie Gaudet-Séchaud-Waegell et s’installe dans sa nouvelle usine au pied du vignoble de Satigny, non loin de Genève et de son aéroport. Ce réaménagement est aussi l’occasion de repositionner l’entreprise sur le marché suisse. La Charcuterie du Paysan devient Del Maître SA et de nouvelles orientations marketing voient le jour.

 

Métier de grande tradition, la charcuterie doit répondre à un ensemble d’exigences qui n’ont jamais été aussi élevées. Le souci de l’équilibre nutritionnel et de la sécurité alimentaire détermine de plus en plus les comportements d’achat. En 1998, Del Maître SA lance sur le marché suisse le premier jambon sans adjonction de polyphosphates sous la marque « Le Prestige ». Le succès est immédiat et « Le Prestige » devient la référence de sa gamme.

 

Quelques années après son installation à Satigny,  Del Maître SA entreprend d’importants travaux de rénovation et d’agrandissement qui amènent le site à l’obtention de l’agrément européen pour l’exportation. C’est une première en Suisse. L’inauguration a lieu en avril 2001.

 

Héritage du rachat de la boucherie Gaudet-Séchaud-Waegell, l’exploitation de boucheries intégrées ou indépendantes compte 17 points de vente dont 14 dans les centres commerciaux Magro. Le front de vente représente 50% du chiffre d’affaires total de Del Maître SA. Par un malheureux concours de circonstances, les propriétaires allemands de Magro décident de vendre l’enseigne et entraînent la cession des boucheries Del Maître. Une page importante de l’histoire de l’entreprise se tourne le 1er avril 2004 avec le transfert des points de vente et du personnel à la nouvelle société Casino-Magro. De cette douloureuse expérience, seule, la boucherie Del Maître de Verbier (Valais) va subsister. Elle est toujours active à ce jour et connaît un essor très réjouissant.

 

Afin de rester à la pointe de la technologie, notre usine se dote  en 2005 d’une salle blanche de tranchage afin d’améliorer le conditionnement des produits cuits. Notre entreprise ne cesse de s’engager dans le développement de la gamme de produits et dans le perfectionnement des moyens de production.

 

2007 est marquée par deux décisions stratégiques qui ont pour objectif le recentrage des activités de base. Del Maître SA et la boucherie Günter Brönnimann à Carouge fondent une nouvelle société active dans le service à la gastronomie. Maître Brönnimann Sàrl regroupe toute sa clientèle HORECA sur le site de Carouge. Cette fusion d’activités permet de spécialiser et de concentrer les prestations de préparation des commandes et de livraisons. En raison de la modification fondamentale du marché de la grande distribution et plus particulièrement du retrait de Carrefour, il est également décidé de cesser toutes activités de commerce de viande fraîche. Dorénavant, Del Maître limitera ses activités à la production de charcuterie.

 

En juin 2013, le groupe Laiteries Réunies Genève acquiert la totalité des parts de la société Maître Bronnimann Sàrl. Avec cette reprise, le groupe entend développer d'importantes synergies entre ses différentes sociétés déjà actives dans ce secteur. Vivadis SA, spécialiste du négoce, et Maître Bronnimann Sàrl, spécialiste en viande et charcuterie, se profilent désormais comme des fournisseurs de référence.

Le 1er juillet 2015 la société Maître Bronnimann change de nom et devient Maître Boucher.


copyright ©2012 LRG Group